compteur live

La promesse scoute

La Promesse

La Veillée de Promesse

Pour l’aspirant, c’est un temps de réflexion et de prière avant l’engagement.

C’est aussi une manifestation de fraternité de tous les membres de la troupe solidaires de la Promesse qui va être faite.

La veillée de promesse a toujours lieu au camp ou à l’occasion : d’une sortie. Son cadre est un haut-lieu : sanctuaire, calvaire, oratoire, site naturel magnifique… Toute la troupe y participe en uniforme. C’est la patrouille de l’aspirant qui en règle l’ordonnance avec le chef et l’aumônier en prévoyant une durée maximale d’une heure.


II est bon que la veillée proprement dite soit précédée d’une évocation des figures marquantes, ou des hauts faits de la troupe ou de la compagnie ou du scoutisme, évocation que la maîtrise amène par des anecdotes et des chants. Durée maximale d’une demi-heure à trois quarts d’heure.


L’enchaînement doit aboutir à une prière collective portant sur les qualités scoutes engagées par la Promesse. L’insigne de promesse est béni au cours de cette veillée. Lorsque la troupe se retire, l’aspirant reste seul une demi-heure. Pour aider à sa réflexion et à sa prière personnelle on a aménagé un oratoire éclairé où sont disposés des textes propres à le guider.


Les textes peuvent être choisis par l’aspirant.

 

La cérémonie

La Veillée de Promesse a eu lieu la veille au soir. Les parents de l’aspirant peuvent être présents.


La Troupe (ou la Compagnie), en grande tenue, se forme suivant les trois côtés d’un rectangle, le quatrième côté étant formé par les amis et les parents. Si la cérémonie a lieu au camp, les visiteurs sont placés derrière les mâts portant les couleurs.


L’aspirant est en uniforme complet, foulard compris, mais nu-tête. Les autres Scouts ou Guides ont leur béret sur la tête.


Les patrouilles sitôt placées sont mises au « Toujours Prêts » par l’Assistant de service.


Le Chef d’unité et le Prêtre viennent se placer au pied du mât, face à la Troupe ou la Compagnie. A leur arrivée, l’Assistant commande le salut du geste.


Un Assistant ou un Chef de Patrouille tient en main l’étendard Scout. Il se place à droite du Chef d’unité, l’Aumônier étant à la gauche du Chef. Le Chef appelle l’aspirant (prénom) qui vient se placer au centre, accompagné de son Chef de Patrouille qui se tient derrière lui.

S’engage alors le dialogue de la promesse.


Le chef : Que désires-tu ?


Aspirant : Devenir scout [d'Europe].


Le chef : Pourquoi ?


Aspirant : Pour apprendre a mieux servir Dieu et mon prochain.


Le chef : Quel avantage matériel en attends-tu ?


Aspirant : Aucun


Le chef : Quelle est la première obligation du scout ?


Aspirant : La bonne action quotidienne.


Le chef : Quelles sont les trois vertus principales ?


Aspirant : Franchise, dévouement, pureté.


Le chef : Connais-tu la loi et les principes des scouts [d'Europe] ?


Aspirant : Oui, chef.


Le chef : Récite les principes.


Aspirant : - Le Scout est fier de sa foi et lui soumet sa vie.

‑ Le Scout est fils de France et bon citoyen.

‑ Le devoir du Scout commence à la maison.


Le chef : Promets-tu d’observer la loi et les principes ?


Aspirant : Oui, sur mon honneur.


Le chef : Sais-tu que ton honneur est d’appartenir au Christ, d’être fidèle a ton pays, tes parents, tes chefs, tes compagnons et de n’avoir qu’une parole sur laquelle les autres doivent pouvoir compter ?


Aspirant : Oui, chef. Je le sais. On pourra compter sur ma parole de scout.


Le chef : Combien de temps es-tu prêt a servir ?


Aspirant : S’il plait a dieu, toujours.


Le chef :Puisque la cour d’honneur a décidé de te faire confiance, nous t’admettons a prononcer ta promesse. Mais, comme tu es un chrétien qui a reçu au baptême le prénom de…tu vas auparavant recevoir la bénédiction de Dieu.

(L’aspirant vient fléchir le genou devant le père qui lui donne sa bénédiction en disant :)


L’aumônier : Que notre-dame te vienne en aide et que la bénédiction du Dieu tout puissant, Père, Fils et Saint-Esprit, descende sur toi et y demeure à jamais.

(Seul l’aspirant fait le signe de la croix, la troupe ou la compagnie ne se découvre pas.)


Aspirant : Sur mon honneur, avec la grâce de Dieu, je m’engage à servir de mon mieux Dieu, l’Eglise et ma patrie, à aider mon prochain en toutes circonstances, à observer la loi scoute.


Le chef : Désormais (ou souviens-toi que pour un ancien louveteau) tu fais partie de la fraternité scoute. L’aspirant s’approche. Le chef le coiffe du béret auquel a été préalablement fixée la croix bénie durant la veillée de promesse, et lui serre la main. L’aspirant recule d’un pas, salue les chefs et se retourne pour serrer la main de son chef de patrouille. Tous deux se tournent vers la troupe. L’éclaireur salue pour la première fois la troupe qui lui rend son salut au commandement de l’assistant. Puis accompagné de son chef de patrouille, il va reprendre sa place.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site